Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Noémie Giguère, directrice générale, Technopole maritime du Québec

« Le secteur maritime est accessible à toutes. Les principales barrières sont d’abord celles que l’on se met à soi-même. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon rôle

« Mon rôle, et celui de la Technopole maritime du Québec consiste à travailler à la promotion et au développement des secteurs maritimes innovants du Québec. Nous créons un environnement propice à la rencontre de la recherche et de l’industrie pour générer des interactions, de la croissance et de l’innovation dans les secteurs maritimes. »

Mon parcours dans le domaine maritime

« On peut dire que le secteur maritime est devenu mon objectif de carrière quand je suis revenue m’installer à Rimouski. J’y avais passé plusieurs années, plus jeune, alors que mon père était biologiste pour Pêches et Océans Canada à l’Institut Maurice-Lamontagne. Après des études en biochimie à Québec, je suis revenue à Rimouski faire ma maîtrise en gestion des ressources maritimes pour travailler ensuite dans plusieurs organisations du domaine. Le fleuve a toujours été présent dans ma vie. »

Ce qui me rend le plus fière

« J’ai une personnalité qui sort du lot pour une personne avec un profil scientifique. J’adore les contacts humains, rassembler les gens, et c’est d’ailleurs mon travail :  je dois créer des occasions, trouver des sujets propices pour que les acteurs du milieu se rencontrent et développent des projets et des relations fructueuses. Par exemple, quand je vois que la mayonnaise a pris à la fin d’un événement, c’est mission accomplie! »

Un conseil pour celles qui voudraient faire carrière dans l’industrie

« Il faut saisir toutes les occasions et surtout ne pas être celle qui se met en partant des limites à elle-même. Il faut foncer et, si jamais tu te butes à des obstacles réels en chemin, tu les verras à ce moment‑là. Il ne faut pas être soi-même son propre frein, mais plutôt son moteur. Dans les faits, le secteur maritime est accessible à toutes. »

Lire la suite
BACK