Conférence : Gaston Déry

Read more
See all news

Conférencier : Gaston Déry, C.M., C.Q.

Titre de la conférence: L’industrie maritime, une grande industrie … responsable

Résumé

Le fleuve Saint-Laurent, cette « Route qui marche », relie les Grands Lacs et l’océan Atlantique, de la source à la mer. Il accompagne les activités économiques et socioculturelles des communautés côtières depuis des millénaires. Les Amérindiens l’appelaient Magtogoek et nos ancêtres, la mer. Quelle que soit son appellation, tous s’accordent pour le qualifier de majestueux. Le Saint-Laurent est une gigantesque porte d’entrée sur l’Amérique. Formidable outil de développement pour le Québec, il est la voie qui nous ouvre au monde.

Le fleuve St-Laurent, appartient au patrimoine collectif du Québec. Il est le lieu identitaire le plus présent au cœur des Québécois, tant sur les plans historique, patrimonial, social, culturel, économique et familial. Il demeure essentiel de préserver ce caractère unique. Il constitue la ressource naturelle de base du Québec qui doit être gérée dans une perspective de durabilité.

L’industrie maritime, à l’origine de la création du Québec, a façonné son histoire et à son patrimoine. De grandes familles de navigateurs sur plusieurs générations ont contribué à la réputation de cette industrie.  Le Saint-Laurent, de par ses caractéristiques de navigation, permet à l’industrie maritime d’être présente et prospère. L’industrie maritime a compris qu’il est essentiel d’adopter une approche de gestion intégrée afin que les utilisateurs de cette voie navigable à des fins économiques identifient des avenues permettant de contribuer au maintien de son environnement dans un souci de respecter au maximum son intégrité.

Fidèles aux principes de responsabilité sociale, l’industrie contribue à mettre en valeur l’ensemble des richesses du Saint-Laurent. Grâce à cette approche intégrée, le Saint-Laurent demeure un milieu de vie diversifié et bien vivant. Une approche socialement responsable permet ainsi à l’industrie maritime de prioriser des avenues de solutions permettant d’atteindre des objectifs respectant les particularités du Saint-Laurent et de ses divers utilisateurs.

Biographie

Gaston Déry, un amoureux du fleuve Saint-Laurent

Impliqué au sein de l’industrie maritime depuis une quinzaine d’années, Gaston présente une feuille de route diversifiée où les plans économique, social et environnemental se sont côtoyés.

Il a été vice-président Responsabilité sociétale de QSL et membre du Conseil d’administration de la SODES, du comité de concertation de la navigation et président des Amis de la Vallée du St-Laurent. Il fut aussi membre du comité de mise en valeur du Saint-Laurent de la SODES. Il est toujours ambassadeur du projet Saint-Laurent de Conservation de la nature Canada et du comité consultatif de l’institut maritime du Québec.

Gaston est intimement lié à la mise en valeur du Saint-Laurent et a obtenu en 2007 le Phénix de l’environnement du Québec, la distinction environnementale la plus prestigieuse au Québec pour une action citoyenne exemplaire pour la biodiversité du Saint-Laurent (île-aux-Pommes). Les deux paliers de gouvernement ont reconnu ses efforts. Il est membre de l’Ordre du Canada (2017) et chevalier de l’Ordre national du Québec (2021) « pour sa contribution inestimable au développement durable comme citoyen ».

 

 

Conférence : Projet Mars

Read more
See all news

Conférence – Projet MARS

Résumé du projet

Au cours des dernières décennies, le niveau de bruit dans les océans a augmenté significativement. Or, l’augmentation du trafic maritime est en grande partie responsable de ce phénomène et les impacts négatifs qui en découle sur la faune marine préoccupent de plus en plus les experts.

Le projet MARS (Maritime Acoustic Research Station) consiste à implanter et opérer une station de recherche acoustique sous-marine de niveau international sur le Saint-Laurent. À terme, ce projet vise à contribuer de manière significative à la réduction des impacts sonores de la navigation sur la faune marine. La station sera déployée au centre du chenal laurentien, au large de Rimouski, une zone reconnue pour l’abondance et la diversité des mammifères qui la fréquentent

Le projet comporte deux principaux objectifs. Le premier, porté par l’Institut des sciences de la mer à Rimouski, vise à mesurer les niveaux de bruit des navires transitant sur le fleuve selon des normes internationales à l’aide d’un réseau d’hydrophones. Le deuxième, porté par Innovation maritime, est de tracer le lien entre le niveau de bruit des navires, leurs conditions d’opération et les éléments à bord générant ces bruits pour évaluer et développer des méthodes de mitigation. Deux entreprises locales, OpDAQ Systems et Multi-Electronique, apporteront leurs expertises notamment dans le déploiement en eaux profondes des instruments de mesure et dans l’instrumentation des navires.

L’initiative conjointe de ces institutions permettra de fournir aux armateurs des informations solides quant au bruit sous-marin généré par leurs navires et suggérer des moyens de mitigations efficaces et réalistes pour leur permettre de prendre action en regard de ces informations.

Biographie

Jean-Christophe Gauthier Marquis est responsable du projet MARS chez Innovation maritime. Il y travaille depuis 2020 et enseigne à l’Institut maritime du Québec depuis 2017. Il possède un baccalauréat en physique de l’Université Laval ainsi qu’une maîtrise en océanographie physique de l’Institut des sciences de la mer à Rimouski.

Plus de détails à venir.

 

 

 

BACK