LE PORT DE SEPT-ÎLES ACCUEILLE SON PREMIER NAVIRE EN 2022

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Battant pavillon du Japon, et en provenance d’İskenderun, en Turquie, le M/V Frontier Harvest est devenu le premier navire de l’année, avec son arrivée enregistrée à 12 h 22 le 4 janvier 2022. Le navire, allège à son arrivée, quittera cette semaine avec une cargaison de 172 360 tonnes de boulettes et concentré de fer de la Compagnie Minière IOC. Le navire, appartenant à l’armateur NYK Line, se dirigera avec son équipage de 20 marins à destination de Rotterdam, aux Pays-Bas.

Lire la suite

Le Federal Saint-Laurent remporte le titre de premier navire de l’année 2022 au Port de Trois-Rivières

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Le Federal Saint-Laurent est le premier navire de l’année 2022 au Port de Trois-Rivières. Il a atteint le Port le 6 janvier à 5 h 48, après une traversée de 15 jours sur l’Atlantique. Le navire, avec ses 22 membres d’équipage de nationalité indienne, a quitté le port de Brake en Allemagne, le 22 décembre 2021. Sa cargaison d’acier, manutentionnée par LOGISTEC, provient de British Steel et est destinée à différents distributeurs d’acier ainsi que des entreprises spécialisées en super structures du Québec.

Pour remporter le titre du premier navire, celui-ci doit provenir d’un port étranger, avoir effectué sa traversée sans faire escale dans un autre port canadien et effectuer au Port de Trois-Rivières une opération de chargement ou de déchargement. Pour voir l’arrivée du Federal Saint-Laurent : 1er navire 2022.

Lire la suite

Prise en charge locale des installations portuaires fédérales – La Corporation de gestion du port de Baie-Comeau enfin aux commandes !

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Baie-Comeau, le 6 janvier 2022 – C’est avec beaucoup de fierté que la Corporation de gestion du Port de Baie-Comeau (CGPBC) annonce la conclusion du transfert des installations portuaires fédérales de Baie-Comeau. La CGPBC en est officiellement devenue propriétaire le 24 décembre dernier.

Cette prise en charge est accompagnée d’une contribution fédérale de 44,7 M$ pour assurer l’exploitation et le développement des installations transférées. Cette contribution doit être dépensée à l’intérieur d’un délai de 20 ans. Tous les revenus tirés de l’exploitation du port, de même que les revenus d’intérêts générés sur la contribution fédérale pourront servir à développer de nouveaux projets.

Cet important jalon de l’histoire de Baie-Comeau est le fruit d’une volonté affirmée depuis près de 30 ans et de démarches officielles menées depuis 2012. « La propriété locale des installations portuaires de Baie-Comeau permet enfin de prendre les décisions ici et de poser les actions au bénéfice de la prospérité et du rayonnement de la collectivité. Cela nous donne entre autres la capacité d’exploiter le plein potentiel de cet outil de développement, de mieux répondre aux besoins des usagers et de veiller à la pérennité des infrastructures », a expliqué Marc Lefebvre, président du conseil d’administration de la Corporation.
Cette prise en charge est accompagnée d’une contribution fédérale de 44,7 M$ pour assurer l’exploitation et le développement des installations transférées. Cette contribution doit être dépensée à l’intérieur d’un délai de 20 ans. Tous les revenus tirés de l’exploitation du port, de même que les revenus d’intérêts générés sur la contribution fédérale pourront servir à développer de nouveaux projets.

Lire la suite

AVIS DE CONVOCATION À UNE CONFÉRENCE DE PRESSE – Port de Baie-Comeau

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

AVIS DE CONVOCATION À UNE CONFÉRENCE DE PRESS

Chers médias et partenaires,
Vous êtes cordialement conviés à une conférence de presse virtuelle concernant le transfert des installations portuaires fédérales de Baie-Comeau.
Lien pour joindre la conférence de presse : https://us06web.zoom.us/j/9227770324
Date : le 6 janvier 2022
Heure : 9h30
Durée : 45 minutes
_____________________

Source :
Karine Otis
Directrice générale

Lire la suite

CSL CONCLUT AVEC SUCCÈS LES PLUS IMPORTANTS TESTS DE BIOCARBURANT AU MONDE

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

À la fin novembre 2021, CSL a conclu avec succès les plus longs essais mondiaux de biodiésel B100 effectués sur des moteurs de navires, accumulant près de 30 000 heures de fonctionnement. Menés sur la moitié de la flotte canadienne de CSL, les essais ont permis de réduire les émissions de CO2 de la flotte entière de 23 % calculé sur le cycle de vie du carburant, par rapport au gasoil marin (MGO).

Au cours des essais, menés en partenariat avec Canada Clean Fuels et avec la collaboration de Sterling Fuels, 14 000 tonnes de MGO, un combustible fossile, ont été remplacées par du biodiésel de deuxième génération fait à 100 % de matières renouvelables, sans qu’il soit nécessaire de modifier l’équipement existant des navires.

Lire la suite

Énergir a réalisé son 100e avitaillement en GNL au Port de Québec

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Énergir et l’Administration portuaire de Québec sont fiers d’avoir réalisé le 100e avitaillement de navire au gaz naturel liquéfié (GNL) en date du 3 décembre 2021. Il s’agit d’un important accomplissement qui témoigne du leadership des deux entreprises pour approvisionner l’industrie maritime en GNL et de leur expertise dans les opérations d’avitaillement au Canada.

Lire la suite

L’industrie maritime a tous les atouts pour être un acteur clé de la relance économique et être au cœur de la stratégie d’exportation

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

QUÉBEC, le 25 nov. 2021 /CNW Telbec/ – La Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) accueille favorablement la mise à jour économique et financière présentée par le ministre des Finances, Éric Girard. Les mesures mises de l’avant par le gouvernement du Québec sont de bon augure pour la relance post pandémique et les membres de la Sodes y contribueront certainement. De plus, la volonté exprimée par le gouvernement fédéral, à l’occasion du discours du Trône, de favoriser l’innovation et les emplois verts pour bâtir une économie plus concurrentielle est également bien accueillie.

Mathieu St-Pierre, président-directeur général de la Sodes, rappelle que l’industrie maritime québécoise figure parmi les plus dynamiques, innovantes et les plus vertes. Elle a tous les atouts pour être un acteur clé de cette relance et y jouer un rôle de premier plan. De plus, l’industrie maritime occupe une position stratégique incontournable pour permettre aux entreprises québécoises d’augmenter leurs exportations, l’un des cinq chantiers identifiés par le premier ministre François Legault à la base de sa vision économique.

Lire la suite

La Sodes travaillera activement avec les nouveaux ministres du cabinet Trudeau

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

QUÉBEC, le 26 oct. 2021 /CNW Telbec/ – En cette Journée maritime québécoise, la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) accueille avec beaucoup de satisfaction la nouvelle équipe ministérielle présentée aujourd’hui par le premier ministre du Canada, le très honorable Justin Trudeau.

D’entrée de jeu, la Sodes se réjouit que le ministre Omar Alghabra, avec qui elle a étroitement collaboré lors des premières Assises québécoises du secteur maritime, conserve le portefeuille des Transports.

Considérant tous les enjeux environnementaux et liés à la préservation de la biodiversité qui jalonnent l’industrie maritime, la Sodes voit d’un bon œil qu’un Québécois, en l’occurrence M. Steven Guilbeault, devienne ministre de l’Environnement et du Changement climatique.

Enfin, la Sodes entend collaborer avec la nouvelle ministre des Pêches, Océans et de la Garde côtière canadienne, Mme Joyce Murray, notamment sur l’application de l’article 36 de la Loi sur les pêches. Rappelons que cet article portant sur la notion de rejets dans l’eau mène trop souvent à une interprétation rigide alors qu’aucune balise uniforme et prévisible n’existe. Les acteurs maritimes souhaitent paver la voie à une collaboration plus grande avec ce ministère, et ce, afin de s’assurer que notre industrie consolide son statut de leader en matière de développement durable.

« Ce nouveau cabinet allie expérience et renouveau. Les ministres reconduits dans leur fonction connaissent bien les enjeux maritimes tandis que les nouveaux titulaires apporteront un regard neuf. Dans un cas comme dans l’autre, la Sodes voudra reprendre le dialogue afin que le gouvernement fédéral prenne les meilleures décisions permettant à notre industrie d’être toujours plus prospère, responsable et efficace », de mentionner M. St-Pierre.

À propos de la SODES
La Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) est un organisme sans but lucratif dont le mandat est de protéger et de promouvoir les intérêts économiques du Saint-Laurent. Elle représente la communauté maritime, ce qui inclut des intervenants privés et publics dont les activités ont un impact direct ou indirect sur l’économie du fleuve, et ce, dans toutes les régions du Québec. La Sodes se veut l’interlocutrice privilégiée des gouvernements en ce qui a trait au développement et à la vie économique du Saint-Laurent, que ce soit en matière de transport des marchandises et des passagers, de développement régional ou d’environnement.

SOURCE Société de développement économique du Saint-Laurent

Renseignements: Roselyne Phaneuf, Chargée des communications, Société de développement économique du Saint-Laurent, T 418 648-4572, poste 203, roselyne.phaneuf@st-laurent.org

CNW

 

Lire la suite

Communiqué de presse : 21e édition de la Journée maritime québécoise – Une journée pour démystifier, une année pour célébrer

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

En attendant de célébrer l’industrie maritime à longueur d’année dans une formule revampée qui verra le jour en 2022, la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) est heureuse d’annoncer la concrétisation de différentes initiatives qui se tiendront le 26 octobre prochain dans le cadre de la 21e édition de la Journée maritime québécoise.

Lire la suite

Semaine de l’Emploi maritime – Le secteur maritime : une mer de possibilités

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime (Comité sectoriel), en collaboration avec la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes), tient, pour une troisième année consécutive, la Semaine de l’Emploi maritime du 18 au 25 octobre. Cette offensive vise à faire la promotion des métiers maritimes, autant en mer que sur terre, qui non seulement présentent des perspectives professionnelles favorables avec plusieurs centaines de postes à combler, mais qui constituent des emplois de qualité et bien rémunérés.

Lire la suite
BACK