Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

 

Capitaine Marie-Claire Dusseault, Desgagnés

« Les femmes sont tout aussi capables que les hommes de réussir dans ce métier qui est rempli de défis, mais qui est tout sauf routinier. »

 

 

 

 

 

 

 

Mon rôle

« Je suis capitaine d’un navire pétrolier qui fait du cabotage sur le Saint-Laurent, les Grands Lacs, la côte est canadienne et en Arctique. À ce titre, je suis responsable de l’équipage, de la gestion quotidienne des opérations, des trajets et de faire le lien avec l’équipe terrestre. Je suis aussi responsable des manœuvres d’accostage. »

Mon parcours dans l’industrie maritime

« Mon objectif de carrière était de devenir premier officier de pont. On dirait que je n’osais pas espérer me rendre au poste de capitaine un jour. Il faut dire qu’il n’y avait pas beaucoup de modèles à l’époque pour une femme et celles qui s’y étaient rendues avaient fait face à de nombreux obstacles. Mais après avoir atteint mon but et avoir occupé le poste de premier officier pendant six ans, je me suis dit que j’étais prête et capable d’être capitaine. »

Ce qui me rend le plus fière

« Je dirais que d’avoir perduré pendant six ans dans un poste de premier officier, qui est très physique et demandant, me rend aussi fière que d’être devenue capitaine. »

Un conseil pour celles qui voudraient faire carrière dans l’industrie

« Il faut foncer et ne pas se mettre de barrière. Il faut aussi ne pas hésiter à dénoncer lorsque l’on est victime ou témoin de sexisme. Les femmes sont tout aussi capables que les hommes de réussir dans ce métier qui est rempli de défis, mais qui est tout sauf routinier. »

 

 

Lire la suite
BACK