Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Trois-Rivières, le 31 janvier 2022 – Pour l’année 2021, le Port de Trois-Rivières a enregistré un trafic de marchandises manutentionnées s’élevant à 3,9 millions de tonnes métriques (MTM) dont la valeur est estimée à 5,3 milliards de dollars. Comparativement à 2020, il s’agit d’une hausse de 20 % des activités du Port.

Ainsi, les 3,3 MTM du trafic de vrac solide ont représenté 85 % du tonnage total, le vrac liquide, avec 240 000 tonnes métriques, 9 %, et les marchandises générales 6 % avec 340 000 tonnes métriques. Au total, 217 navires ont accosté au Port.

« Bien que 2021 fut marquée, pour une deuxième année consécutive, de bouleversements dus à la pandémie, nous sommes fiers d’annoncer que le Port de Trois-Rivières a connu un niveau d’activités soutenu, permettant ainsi de répondre aux besoins de nos industries locales et régionales qui oeuvrent dans des secteurs industriels majeurs tels que l’aluminium, la foresterie, la construction et l’agroalimentaire. Ces résultats, nous les atteignons grâce au travail, à la résilience et à la capacité d’adaptation et d’innovation de nos partenaires soit, nos manutentionnaires : G3 Canada, Groupe Somavrac, Logistec et QSL, les débardeurs et tous les travailleurs du Port, ainsi que nos clients et nombreux collaborateurs », a souligné Monsieur Gaétan Boivin, président-directeur général du Port de Trois-Rivières.

Cap sur 2030

L’équipe du Port de Trois-Rivières n’a pas ménagé ses efforts au cours de la dernière année afin de poursuivre le déploiement du plan de développement Cap sur 2030. Plus que jamais engagé dans sa vision d’Être un port urbain innovant le Port de Trois-Rivières a contribué, en 2021, à l’avancement de plus de 25 projets de recherche et d’innovation. Ces projets abordent des thématiques aussi diversifiées que la protection de l’environnement, la modélisation des transports routier et ferroviaire, l’amélioration des pratiques de manutention et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Alors que sept projets ont bénéficié d’une aide financière provenant des Fonds Environnement, Innovation et Croissance commerciale de l’APTR, plusieurs autres projets ont reçu l’appui d’organismes externes tels le Fonds Écoleader, le programme PREGTI du ministère des Transports et le MITACS. « Le Mitacs est un programme d’appui à la recherche qui a permis de soutenir les travaux de cinq étudiants de maitrise et de doctorat de l’Université du Qubec à Trois-Rivières. Un de ces projets d’études est de concevoir un outil d’aide à la décision stratégique pour accompagner les ports dans le choix des meilleures pratiques et technologies innovantes. Ce projet s’intègre directement dans celui de construire aujourd’hui le port de demain », a expliqué monsieur Jacques Paquin, vice-président Exécutif au Port de Trois-Rivières.

Le projet du Terminal 21 a continué son avancement au cours de la dernière année avec deux jalons importants qui ont été franchis. En effet, le gouvernement du Québec, via l’initiative Avantage Saint-Laurent, a confirmé son appui à la hauteur de 22,5 millions de dollars et, en septembre dernier, l’Agence d’évaluation d’impact du Canada a tenu trois séances de consultation publique où le Port a présenté le projet à la population. « Bien plus qu’une infrastructure portuaire, le Terminal 21 sera un véritable laboratoire d’innovation. Nous visons de créer un terminal performant qui permettra d’accroître la compétitivité de nos entreprises sur les marchés mondiaux, particulièrement celles de notre région. Il sera également, et surtout, le terminal de plusieurs générations de travailleurs et travailleuses portuaires », a renchérit monsieur Paquin.

Puis, Cap sur 2030 a connu une autre avancée lorsque l’honorable Mélanie Joly, alors ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de DEC, a confirmé un appui financier de 3,7 millions de dollars pour le projet d’aménagement d’un corridor routier adapté au passage de pièces hors normes et liant la zone industrialo-portuaire et le Port.
« L’année 2022 s’annonce tout aussi bien remplie au Port de Trois-Rivières avec d’autres projets du plan de développement Cap sur 2030 qui connaitront des avancées significatives, et ce, toujours en soutien aux besoins d’importation ou d’exportation de nos entreprises majoritairement locales et régionales et en concordance avec la réalité urbaine qui caractérise nos installations », a ajouté monsieur Paquin.
Investissements communautaires

Le Port de Trois-Rivières a poursuivi ses investissements communautaires en contribuant à la mission de 38 organismes qui oeuvrent dans les domaines sociocommunautaire, culturel, environnemental, de l’éducation et du développement économique. « Le Port de Trois-Rivières est certes un moteur de notre économie, mais il est également un partenaire sur lequel nos organismes locaux et régionaux peuvent compter. D’autant plus que la dernière année fut encore une fois difficile pour plusieurs d’entre eux qui ont vu leurs activités de financement chamboulées par les mesures sanitaires », a conclu monsieur Boivin.

Finalement, soulignons qu’en 2022, le Port de Trois-Rivières fêtera son 140e anniversaire et une programmation d’activités en cohérence avec les mesures sanitaires sera bientôt dévoilée.

À propos du Port de Trois-Rivières

Faisant partie des 17 administrations portuaires canadiennes, et actif depuis 1882, le Port de Trois‑Rivières offre, en toutes saisons, une vaste gamme d’installations et de services à l’industrie maritime. Il est un acteur important dans le développement économique sur le plan régional, national et international pour des secteurs industriels majeurs tels que l’aluminium, la foresterie et l’agroalimentaire. Le Port de Trois-Rivières accueille annuellement 55 000 camions, 11 000 wagons et plus de 210 navires marchands et de croisières provenant d’une centaine de ports situés dans plus de quarante pays à travers le monde. Il manutentionne un trafic de 3,9 M de tonnes métriques, est responsable de près de 220 millions en retombées économiques et génère plus de 2000 emplois directs, indirects et induits.

-30-

Source :

Sara Dubé
Directrice Affaires publiques et Ressources humaines
Administration portuaire de Trois-Rivières
Cell. : 819 244-7191

 

Communiqué de presse en PDF

Press Release PDF

 

..

Lire la suite
BACK