Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Le Cégep de Sept-Îles, la Ville de Sept-Îles, la Corporation de protection de l’environnement de Sept-Îles, Développement économique Sept-Îles et le Port de Sept-Îles ont donné, ce matin, le coup d’envoi à la création d’un observatoire pour la veille environnementale de la baie de Sept-Îles qui sera dirigé par l’Institut nordique de recherche en environnement et en santé au travail (INREST).

« Je suis heureux de la création de cet observatoire qui démontre la volonté des partenaires à travailler conjointement en matière d’environnement et de développement durable. Cette initiative permettra à la communauté d’obtenir une vision globale de la baie », d’affirmer M. Serge Lévesque, maire de la Ville de Sept-Îles.

En plus de fournir un portrait environnemental, ce projet poursuit plusieurs objectifs dont :

  • actualisation et consolidation des données et mesures reliées à l’environnement de la baie;
  • production d’un rapport de suivi annuel à partir du traitement des données par l’INREST;
  • projeter la capacité du milieu à accueillir des projets acceptables et sécuritaires pour la population et l’environnement;
  • assister les entreprises existantes dans l’amélioration de leur performance environnementale, s’il y a lieu;
  • mesurer les résultats des efforts de conservation et d’amélioration environnementale dans la baie de Sept-Îles.

« À notre connaissance, cette approche de recherche intégrée et continue d’un tel écosystème est une première au Québec et possiblement au Canada. Ceci nous permet donc de se positionner comme précurseur en matière environnementale et de développement durable », de témoigner M. Donald Bherer, directeur général du Cégep de Sept-Îles.

BACK