événement 5
Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

OTTAWA, le 11 janv. 2018  – Le gouvernement du Canada s’est engagé à protéger les mammifères et les milieux marins et à renforcer la sécurité des marins, des pêcheurs, des plaisanciers et de tous les usagers des zones océaniques et des voies navigables sous juridiction canadienne.

Pour veiller à ce que les navires puissent préserver leur manœuvrabilité dans les conditions hivernales et pour assurer la sécurité des exploitants qui circulent dans les eaux canadiennes, aujourd’hui, l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé la levée de la limitation de vitesse temporaire et obligatoire dans le golfe du Saint-Laurent. Les baleines noires de l’Atlantique Nord n’ont pas été aperçues dans la zone visée par la limitation de vitesse au cours des dernières semaines. Nous tenons à remercier tous les exploitants et capitaines de navires qui ont respecté la limitation de vitesse obligatoire.

Le 11 août 2017, Transports Canada a mis en place une limitation de vitesse temporaire visant les navires de 20 mètres ou plus. Ceux-ci devaient se déplacer à une vitesse maximale de 10 nœuds dans l’ouest du golfe du Saint‑Laurent, en raison de la présence accrue de baleines noires dans cette zone. Nous sommes préoccupés par la mort sans précédent de 12 baleines noires survenue à l’été 2017. Certaines d’entre elles seraient entrées en collision avec des navires. Transports Canada n’a pas hésité à prendre des mesures et à imposer des amendes aux exploitants de navires qui, présumément, ne respectaient pas la limitation de vitesse. Le ministère continue à enquêter tous les cas de non-conformité qui ont été signalés pendant la période où la limitation de vitesse était en vigueur.

Un système de sécurité maritime parmi les meilleurs au monde exige des mesures rigoureuses de protection de l’environnement pour les habitats côtiers, les écosystèmes et les espèces marines du Canada, y compris les baleines. Le gouvernement du Canada continue de travailler avec ses partenaires, des experts scientifiques, des membres de l’industrie, des groupes environnementaux et la National Oceanic and Atmospheric Administration des États‑Unis en vue d’élaborer une approche globale pour veiller à la protection de ces mammifères marins à moyen et à long terme.

Le Plan de protection des océans, d’une valeur de 1,5 milliard de dollars, est le plus gros investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables canadiennes. Grâce à ce plan, le gouvernement du Canada met en place un système de sécurité maritime parmi les meilleurs au monde, qui offre des possibilités économiques aux Canadiens dès aujourd’hui, tout en protégeant nos côtes et nos voies navigables pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Citations

« Notre gouvernement a pris des mesures rigoureuses à la suite de la mort des baleines noires de l’Atlantique Nord dans le golfe du Saint‑Laurent. Nous continuerons de surveiller la situation et la limitation de vitesse pourrait être réintroduite si les baleines retournent dans cette zone. »
L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Aujourd’hui, en procédant à la levée de la limitation de vitesse, nous contribuons à la sécurité des marins pendant la saison hivernale difficile. Nous nous efforçons de continuer à travailler avec nos partenaires afin de prendre les mesures efficaces nécessaires pour protéger les baleines noires de l’Atlantique Nord emblématiques. »
L’honorable Dominic LeBlanc, C.P., c.r., député
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

 

Source: Transports Canada

BACK