Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Montréal, le 3 octobre 2016 – L’Administration portuaire de Montréal (APM) annonce la réalisation d’un projet qui aura pour effet de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) par l’optimisation de l’itinéraire des camions qui fréquentent les terminaux situés sur le territoire du Port de Montréal.

La toute nouvelle application web PORTail du camionnage sera un outil clé pour l’atteinte de l’objectif de réduction des temps d’attente aux terminaux portuaires de conteneurs.

Un système de captation de données permet de mesurer les temps de déplacement des camions de l’entrée à la sortie du port, et de relayer cette information en temps réel aux camionneurs et aux répartiteurs. Pour y arriver, on a recours à une combinaison des technologies Bluetooth, RFID (identification par radio fréquence), et de lecteurs de plaques.

Concrètement, les passages des camions sont captés en plusieurs endroits sur le territoire du port, ce qui permet de suivre leurs déplacements. Il en résulte un portrait global de la circulation, des points de congestion et des temps d’attente aux différents terminaux. Cette information est envoyée en temps réel aux camionneurs, au moyen d’une application mobile, qu’ils téléchargent sur leur appareil mobile (via Apple App Store et Google Play Store), ou directement sur leur ordinateur (via l’adresse www.portmtlcamions.com). Ces derniers utilisent cette information pour planifier leur itinéraire à l’approche du port et sur son territoire, dans le but d’optimiser leur temps de livraison ou de réception de marchandises.

Résultat : les temps d’attente et les délais raccourcis entrainent automatiquement une réduction des émissions de gaz à effet de serre, en plus de diminuer la congestion et d’augmenter la fluidité du service de transport par camion. Les expéditeurs en ressortent aussi gagnants.

« Le Port de Montréal est parmi les premiers ports au monde à offrir à ses partenaires du transport routier un système avancé d’information en temps réel du trafic de camions sur son territoire. Nous travaillons constamment à améliorer la mobilité des marchandises, qui fait notre marque de commerce, et à réduire notre empreinte environnementale », a déclaré Mme Sylvie Vachon, présidente-directrice générale de l’Administration portuaire de Montréal.

L’Administration portuaire de Montréal tient à remercier Transports Canada pour sa contribution de 1,375 M$ à ce projet qui répond à un besoin bien réel : en effet, depuis les dix dernières années, la proportion des conteneurs transigés par camion ne cesse d’augmenter.

BACK