Image-à-la-une_automne2
Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Nicole Trépanier, présidente-directrice-générale de la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes), rédige désormais pour le blogue PROSPÉRITÉ.QUÉBEC du Conseil du patronat du Québec. Les articles de blogue porteront principalement sur la contribution de l’industrie maritime à l’économie québécoise. La Sodes vous invite à lire son tout premier texte.

Le fleuve Saint-Laurent, un atout essentiel à la prospérité du Québec

Saviez-vous que dans le monde, 90 % des marchandises sont transportées par navire? Votre cellulaire, votre ordinateur, votre voiture, vos meubles et les vêtements que vous portez… La majorité des objets que nous utilisons quotidiennement ont voyagé sur le Saint-Laurent. Tous les jours, des navires sillonnent le fleuve afin d’approvisionner la population en produits essentiels.

L’industrie maritime, véritable moteur de l’économie, profite à l’ensemble des Québécois. Mais l’industrie maritime, c’est quoi? Elle inclut, directement ou non, tous les secteurs liés au transport de personne et de marchandises sur voies navigables ainsi que tous les services qui y sont rattachés (transporteurs, expéditeurs, ports, chantiers navals, terminaux, etc.). L’industrie maritime québécoise est résolument un pilier de notre économie; au Québec seulement, elle fournit des emplois en mer et à terre à près de 27 000 personnes (emplois directs, indirects et induits), elle apporte une contribution de 2,3 milliards $ au PIB et elle rapporte annuellement 680 millions $ en revenus fiscaux aux gouvernements provincial et fédéral.

De plus, le réseau portuaire québécois, composé de 20 ports, transborde chaque année environ 110 millions de tonnes de marchandises diverses, comme le blé, les minerais, les produits pétroliers et chimiques, l’acier, l’aluminium, le vin, les fruits exotiques, le matériel informatique et électronique, et bien plus. C’est donc dire que sans le fleuve Saint-Laurent et les activités maritimes qui y sont reliées, notre quotidien serait bien terne!

Lieu de villégiature et de plaisance pour certains, écosystème complexe et unique pour d’autres, le fleuve Saint-Laurent est aussi pour nous à la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes) un cours d’eau dynamique qui fournit à de nombreux Québécois des emplois de qualité et des produits de consommation essentiels. Faire connaître le fleuve Saint-Laurent comme atout essentiel à la prospérité économique du Québec, c’est ce sur quoi la Sodes travaille tous les jours.

Source : blogue PROSPÉRITÉ.QUÉBEC du CPQ

BACK