Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Trois-Rivières, le 7 janvier 2016 – La cérémonie soulignant l’arrivée du « premier navire de l’année » a eu lieu aujourd’hui. Le navire Anette, opéré et affrété par MST Mineralien Schiffahrt Gmbh et battant pavillon Libérien, a été le premier navire étranger à atteindre, sans escale, le port de Trois-Rivières le 6 janvier, devenant ainsi le premier navire de l’année 2016. Construit en 2003, ce navire vraquier de 179 mètres de longueur et de 23 mètres de largeur, a une capacité de charge de 25 568 tonnes métriques.

Photo Anette 2016
Photo : Éric Massicotte

En provenance du port de Vila do Conde, situé au Brésil, le Anette et son équipage de nationalités slovaque, tchèque, ukrainienne et croate, assurent la livraison d’une cargaison de 11 206 tonnes métriques de glaise liquide. Le navire est amarré à la section 20 du port de Trois-Rivières pour une période d’environ 24 heures. Pendant son séjour à Trois-Rivières, il est représenté par l’agence maritime Agences océaniques du Bas St-Laurent alors que le déchargement de la cargaison est assuré par Servitank, une filiale du Groupe Somavrac.

Pour souligner Evènement, une reproduction d’une œuvre d’une artiste-peintre de la région, Mme Caroline St-Pierre, a été remise au capitaine, M. Peter Demcak ainsi qu’à M. Peter Madarcik, chef ingénieur.

Naviguer sur les eaux glaciales : un défi encore aujourd’hui

La cérémonie du premier navire de l’année souligne l’exploit qu’accomplissent les équipages en naviguant sur le fleuve Saint-Laurent l’hiver. Ce sont les efforts des nombreux acteurs du système fluvial qui rendent plus que jamais possible la navigation hivernale. Pensons entre autres à la Garde côtière canadienne, dont les brise-glace maintiennent l’ouverture du chenal entre Québec et Montréal pendant l’hiver.

Comment font les navires pour naviguer en hiver?

Pour pouvoir naviguer sur le Saint-Laurent en hiver, les navires allègent leur cargaison. Ils doivent également avoir une coque renforcée, posséder un moteur adapté qui permet de réchauffer l’eau utilisée par le système de refroidissement du moteur (afin d’éviter la formation de glace) et être dotés de systèmes de navigation performants, tels que des radars détectant la présence des glaces.

-30-

Source :
Virginie Deschambeault
Directrice des communications
Administration portuaire de Trois-Rivières
Bureau : 819 378-2887, poste 207
Cellulaire : 819 244-8888

Pour information :
Jacques Paquin
Vice-président, Marketing et développement des affaire
Administration portuaire de Trois-Rivières
819 378-2887, poste 205

Communiqué de presse

BACK