Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Québec, le 25 octobre 2016 – C’est sous le thème Parler d’une seule voix/voie que s’est conclue aujourd’hui à l’Assemblée nationale la 16e édition de la Journée maritime québécoise (JMQ), le grand rendez-vous annuel entre les élus et les représentants du secteur maritime. Une quarantaine d’acteurs de l’industrie maritime ont rencontré des parlementaires de l’Assemblée nationale afin de permettre un arrimage entre les priorités de l’industrie et les projets gouvernementaux, notamment la stratégie maritime.

Parler d’une seule voix/voie
Le thème de cette année, Parler d’une seule voix/voie, souligne à la fois le rôle central que joue le fleuve Saint-Laurent dans notre économie, en plus de rappeler l’importance d’une communication efficace pour le développement de tout projet d’envergure. « À l’heure où le secteur maritime a été identifié comme étant un outil de développement économique, plus que jamais, la JMQ est une invitation à la cohésion entre les partenaires de l’industrie et le gouvernement », a mentionné Nicole Trépanier, présidente-directrice générale de la Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes).

Les organisateurs de cet événement annuel, la Sodes et Armateurs du Saint-Laurent, ont misé sur la Journée maritime québécoise pour informer les élus des retombées économiques du secteur maritime et des différentes initiatives vouées au rayonnement et à la croissance du secteur maritime dans son ensemble. « Les rencontres organisées dans le cadre de la Journée maritime québécoise ont aussi permis de rappeler aux élus les mesures que le gouvernement devrait mettre en place pour générer des retombées concrètes et tirer le plein potentiel de la stratégie maritime », a aussi souligné Martin Fournier, directeur général d’Armateurs du Saint-Laurent.

Journée maritime québécoise
La Journée maritime québécoise, organisée conjointement par la Sodes et Armateurs du Saint-Laurent, a lieu chaque 4e mardi d’octobre à l’Assemblée nationale du Québec et est officiellement reconnue par un décret du gouvernement depuis 2002. Cette journée permet aux représentants de l’industrie maritime québécoise de rencontrer les parlementaires afin de les informer sur les dossiers d’actualité et d’avenir.

Cocktail de clôture
La Journée maritime québécoise s’est terminée par un cocktail au restaurant Le Parlementaire de l’Assemblée nationale, auquel ont participé environ 130 représentants du maritime et parlementaires. Le ministre délégué aux Affaires maritimes Jean D’Amour y était d’ailleurs pour prononcer une allocution devant l’audience.

À propos d’Armateurs du Saint-Laurent
Armateurs du Saint-Laurent a pour mission de représenter et promouvoir les intérêts des armateurs domestiques pour soutenir leur croissance et assurer le développement du transport maritime sur le Saint-Laurent. Représentant une flotte de plus de 130 navires, nos 13 membres actifs génèrent des milliers d’emplois directs et plusieurs centaines de millions de dollars en retombées économiques au Canada. www.armateurs-du-st-laurent.org

À propos de la Sodes
La Société de développement économique du Saint-Laurent occupe une place centrale dans l’activité économique reliée au fleuve. Elle agit comme porte-parole de la communauté maritime en représentant ses intérêts et ses projets dans tous les forums et devant toutes les instances où l’avenir économique y est en jeu. Avec ses nombreux membres provenant d’horizons variés, la Sodes travaille au développement du Saint-Laurent, tout en respectant les principes du développement durable. www.st-laurent.org.

-30-

Informations et entrevues :

Anne-Marie Desmeules
Chargée de projets et analyste
Armateurs du Saint-Laurent
581 996-2868
anne-marie.desmeules@asl-sls.org

Ariane Charette
Chargée des communications
Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes)
581 996-5823
Ariane.charette@st-laurent.org

FAITS SAILLANTS

Apports économiques de l’industrie maritime
• L’industrie maritime (transport maritime, activités portuaires, services connexes) représente un apport de plus de 2,3 milliards de dollars au PIB du Québec;
• Des revenus de 682 millions de dollars pour les gouvernements du Québec (501 M$) et du Canada (181 M$);
• L’industrie maritime favorise les échanges et génère des retombées pour toutes les régions du Québec grâce à un réseau de 20 ports et terminaux sur le territoire de la province.

Source : Impact économique de l’industrie maritime au Québec, Société de développement économique du Saint-Laurent (Sodes), février 2012.

Emplois

  • Emplois directs : 13 200
  • Emplois totaux : 27 000 (indirects et induits inclus)
  • Répartition :
    • Personnel navigant : 37 % de la main-d’œuvre
    • Personnel non navigant : 63 %
  • Prévisions d’embauche :
    • 3 ans : 1 966
    • 5 ans : 2 689
  • Employeurs
    • 366 entreprises :
      • Armateurs : 7 %
      • Croisières et excursions : 20 %
      • Ports et Administrations portuaires : 8 %
      • Services portuaires : 24 %
      • Services maritimes : 34 %
      • Traverses : 7 %

Source : Portrait de la main-d’œuvre dans l’industrie maritime, Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie maritime, novembre 2013.

BACK