Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Les merveilles de l’Arctique 3D, le cinquième film pour écran géant produit par Science Nord. Présenté par Fednav et produit par Science Nord en association avec David Lickley, cinéaste local, et Giant Screen Films de Chicago, se démarque par sa cinématographie à couper le souffle.

MerveillesdelArctique3D-poster« Nous sommes extrêmement fiers de présenter la première mondiale du film, Les merveilles de l’Arctique 3D, pendant la 30e année d’anniversaire de notre centre de sciences », déclare Guy Labine, directeur général de Science Nord. « La réalisation de films primés pour écran géant fait partie intégrante de notre histoire et l’inauguration de Les merveilles de l’Arctique 3D nous permet de rendre hommage à notre réputation d’un des principaux réalisateurs de films éducatifs grand format au monde. De plus, le film prend l’affiche juste à temps pour le congé de mars et constituera pour nos visiteurs une attraction de choix. »

« Fednav est fier de parrainer le film pour écran géant de Science Nord, Les merveilles de l’Arctique 3D. Non seulement ce film atteste l’intérêt que suscite le changement climatique et ses répercussions sur l’Arctique et ses habitants, mais il fait aussi état de la volonté de personnes de tous les milieux de se pencher sur cette question », indique Paul Pathy, président et co-chef de la direction de Fednav Ltd. « Fednav et le Fonds mondial pour la nature (WWF) collaborent depuis 2012 pour établir des pratiques exemplaires en matière de transport maritime sécuritaire et durable dans l’Arctique. Le film représente un élargissement de notre mission qui vise à minimiser l’impact sur l’environnement de notre industrie. »

 

Les merveilles de l’Arctique se penche sur notre exploration de l’Arctique et nos tentatives de le comprendre. Le film relate nos nombreuses incursions dans cette région fascinante en vue de diffuser un message unifié sur la situation de l’Arctique moderne. Le fil conducteur du film est le rôle crucial que la glace joue dans la vie des humains et des animaux qui se sont adaptés à cette terre de neige et de glace. Les Inuits et leurs ancêtres ont réussi à s’adapter à l’un des environnements les plus inhospitaliers de la planète et même à y prospérer pendant des milliers d’années. L’Arctique fait l’objet, aujourd’hui, de recherches poussées. Loin de vouloir conquérir le Nord, les scientifiques cherchent plutôt à travailler en commun avec les Inuits pour trouver des solutions aux enjeux préoccupants causés par les répercussions de l’activité humaine mondiale sur cette région fragile et essentiellement inhabitée.

Merveilles

« Historiquement, près de la moitié de l’Arctique était recouvert de glace tout au long de l’année. Cette couverture glacée a diminué de presque 70 pour cent au cours des 50 dernières années et, selon les prévisions, d’ici 15 ans la glace pourrait disparaître complètement pendant certains mois de l’année », explique David Lickley, cinéaste, réalisateur et scénariste. « Ce film est donc extrêmement pertinent, car il explore ce monde de glace d’une perspective humaine et d’histoire naturelle et présente les animaux emblématiques qui dépendent des glaces, comme l’ours blanc et la baleine boréale. »

Michael Gravelle, ministre du Développement du Nord et des Mines de l’Ontario et président du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario, a dit : « L’investissement dans le Nord de l’Ontario est une priorité pour notre gouvernement et je suis fier de notre appui de ce projet exceptionnel par le biais de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario. L’industrie du film et de la télévision du Nord de l’Ontario s’est forgé une réputation de classe mondiale, que des projets comme Les merveilles de l’Arctique 3D confirmeront et renforceront. Nous félicitons tous ceux qui ont participé à la réalisation de ce film! »

La réalisation du film, Les merveilles de l’Arctique 3D, a permis à Science Nord et à Music & Film in Motion de collaborer pour créer un programme de mentorat pour le partage de connaissances. L’initiative a jumelé des professionnels de l’industrie cinématographique grand format avec des mentorés, à qui ils ont offert des possibilités d’apprentissage immersif et enrichissant en leur donnant l’occasion d’utiliser un équipement professionnel et de participer à la réalisation d’un film grand format de qualité. Visant à développer des compétences et talents précieux, cette expérience pratique concourra à la création de la prochaine génération de cinéastes et, ce faisant, assurera la viabilité à long terme de l’industrie dans le Nord. Le film et le programme de mentorat pour le partage des connaissances ont été appuyés par la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l’Ontario.

« Music and Film in Motion a été ravi de s’associer avec Science Nord pour offrir à certains des nouveaux cinéastes talentueux du Nord de l’Ontario une expérience extraordinaire », a affirmé Tammy Frick, directrice exécutive associée à Cultural Industries Ontario North. « Les diverses carrières auxquelles les mentorés ont pu s’initier leur permettront d’assumer des rôles d’une importance croissante à l’avenir, en misant sur l’apprentissage que leur a offert une équipe de grand renom dans un contexte de production exigeant et stimulant. MFM continue à s’inspirer des œuvres de David Lickley et de l’équipe de production de Science Nord et nous sommes persuadés qu’ils continueront à connaître un grand succès à l’avenir. »

BACK