Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

À la suite d’un article paru le 20 juillet 2015 dans Le Devoir, quelques précisions concernant la gestion des eaux de ballast des navires sont nécessaires. Le BIM vous informe que :

L’introduction d’espèces aquatiques envahissantes peut théoriquement se faire à partir des eaux de ballast d’un navire. Ces eaux sont utilisées pour maintenir sa stabilité, en contrôlant la répartition du poids dans les citernes. En pratique, la réglementation internationale et canadienne (en place depuis plusieurs années) vise toutefois à contrer cette problématique.

Voici un résumé des façons de contrer l’introduction d’espèces aquatiques envahissantes par les navires selon la réglementation nationale :

1. Le Règlement canadien sur le contrôle et la gestion des eaux de ballast 

  • Les navires qui arrivent par l’océan dans les eaux sous juridiction canadienne doivent :
    • Renouveler les eaux de ballast au large et, si les navires se dirigent vers les Grands Lacs, rincer les eaux résiduelles, et/ou
    • Traiter les eaux de ballast (selon les normes de l’Organisation maritime internationale, qui sont en cours d’implantation), et/ou
    • Retenir les eaux de ballast à bord, et/ou
    • S’en défaire dans une installation de réception portuaire.

2. Le Canada a le meilleur système de gestion des eaux de ballast en Amérique du Nord.

Quelques exemples de mesures :

  • Obligation d’envoyer un Formulaire de rapport sur l’eau de ballast avant l’entrée en eaux canadiennes
  • Transports Canada examine les formulaires reçus et vérifie que le renouvellement des eaux de ballast a été effectué selon les règles. Sinon, un suivi est fait et des mesures sont appliquées au cas par cas afin que le navire soit en conformité avec la réglementation
  • Des inspections à bord permettent de vérifier :
    • les documents du navire et le plan de gestion
    • que l’équipage est au courant des procédures de gestion des eaux de ballast
  • 100 % des rapports de ballast sont vérifiés, 365 jours par année.
  • Aucune espèce envahissante n’a été identifiée depuis l’application de la mesure de rinçage (flushing) imposée aux navires océaniques en 2006
  • De plus, une convention internationale sur la gestion des eaux de ballast est sur le point d’être en vigueur

En savoir plus sur les eaux de ballast

Lire la suite
BACK