Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

L’honorable Lisa Raitt, ministre des Transports, a annoncé le 7 juillet le lancement du projet pilote de planification d’intervention localisée et le programme connexe de financement pour la participation communautaire dans un discours prononcé devant le Vancouver Board of Trade sur le rôle des transports et de l’environnement pour l’avenir économique du Canada.

La planification d’intervention localisée constitue l’une des mesures prises par le gouvernement du Canada dans le cadre du système de sécurité de classe mondiale pour les navires-citernes. Celui-ci vise à renforcer le système de sécurité maritime du Canada qui est déjà très robuste. Il favorise une préparation et une intervention en cas de déversement causé par des navires qui sont adaptées à une région géographique précise, en collaboration avec les collectivités, les groupes autochtones, et les entreprises de la région ainsi qu’avec tous les ordres de gouvernement.

Les secteurs du projet pilote comprennent :

  • la partie sud de la Colombie‑Britannique, y compris le port de Vancouver;
  • Saint John et la baie de Fundy, au Nouveau-Brunswick;
  • Port Hawkesbury et le détroit de Canso, en Nouvelle-Écosse;
  • le fleuve Saint‑Laurent (de Montréal à l’île d’Anticosti), au Québec.

La collaboration fait partie intégrante du projet pilote de planification d’intervention localisée. De pair avec cette initiative, le programme de financement pour la participation communautaire de Transports Canada appuiera la participation au projet pilote des collectivités locales et des groupes autochtones. Le programme fournira aux bénéficiaires admissibles jusqu’à 2,1 millions de dollars à compter de l’automne 2015 jusqu’en 2017. Pour de plus amples renseignements, consultez le http://www.tc.gc.ca/fra/securitemaritime/menu-4100.htm.

Pendant la table ronde avec invités qui a précédé son discours et aussi pendant son discours, la ministre Raitt a fait ressortir l’importance d’un réseau de transport sécuritaire, sûr, efficient et respectueux de l’environnement,en mettant l’accent sur les efforts déployés par le Canada pour assurer le développement et le transport sécuritaires des exportations d’énergie par train, par pipeline ou par navire dans le cadre du système de sécurité de classe mondiale pour les navires‑citernes.

La ministre a également mis en relief l’investissement de 3,7 millions de dollars du gouvernement du Canada, qui vise à faciliter l’établissement du Clear Seas — Centre de transport maritime responsable, un centre qui appuiera la recherche et fournira des renseignements indépendants sur les pratiques exemplaires aux fins du transport maritime sécuritaire et respectueux de l’environnement du pétrole et des ressources en gaz naturel liquéfié du Canada jusqu’aux marchés d’outre‑mer.

Les faits en bref

  • Le Canada a l’un des régimes de sécurité maritime les plus rigoureux du monde et affiche des résultats en matière de sécurité maritime qui respectent et dépassent les normes internationales.
  • Transports Canada, la Garde côtière canadienne, Pêches et Océans Canada et Environnement Canada travaillent ensemble sur l’initiative de planification d’intervention par secteur.
  • Les demandeurs admissibles au programme de financement pour la participation communautaire de Transports Canada sont les groupes autochtones, les groupes et organismes locaux, les municipalités de moins de 10 000 habitants et les organismes sans but lucratif.

Communiqué de presse

Lire la suite
BACK