SODES – Société de développement économique du Saint-Laurent

Nouvelle_site_web_8

La Convention BWM entre en vigueur

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Ce vendredi 8 septembre 2017 est entré en vigueur un instrument international clé pour la protection de l’environnement dont l’objectif est d’enrayer la prolifération des espèces aquatiques envahissantes dans les eaux de ballast des navires.

La Convention internationale pour le contrôle et la gestion des eaux de ballast et sédiments des navires (Convention BWM) impose aux navires de gérer leurs eaux de ballast pour éliminer ou rendre inoffensifs les organismes aquatiques nuisibles et les agents pathogènes présents dans les eaux de ballast et sédiments, ou pour empêcher qu’ils soient admis dans ces eaux et sédiments ou rejetés avec eux.

nouvelle_site_web_4

Le BIM vous informe : Énergie Saguenay et bélugas

Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

À la suite d’un article paru le 6 septembre 2017 dans le Journal de Montréal sur le développement d’un projet de port méthanier à Saguenay et son impact sur le béluga, le Bureau d’information maritime (BIM) souhaite rectifier quelques informations :

1. Fiche d’information des autorités fédérales versus avis formel de Pêches et Océans Canada

Contrairement à ce qui est mentionné dans l’article, le document provenant de Pêches et Océans Canada ne constitue pas un avis formel du ministère sur le projet Énergie Saguenay de GNL Québec, mais plutôt une « Fiche d’information des autorités fédérales. » Ce type de fiche est en fait un formulaire distribué par l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE) aux différents ministères fédéraux concernés à la suite du dépôt d’une description de projet par un promoteur. Dans cette fiche, les ministères fédéraux peuvent mentionner l’expertise qu’ils possèdent pour procéder éventuellement à l’évaluation environnementale du projet et soulever ses effets négatifs potentiels et anticipés. Ainsi, il s’agit donc d’un travail préliminaire à l’étude d’impact environnemental et n’est en rien une analyse exhaustive ou une évaluation du projet et de ses impacts environnementaux.

BACK