Lire la suite
Voir toutes les nouvelles

Signatures de deux ententes majeures et finalisation des grands travaux de modernisation Cap sur 2020

Trois-Rivières, le 25 janvier 2018 – L’Administration portuaire de Trois-Rivières (APTR) dresse un bilan positif de l’année 2017 par l’accueil de 168 navires, dont 12 escales de croisières. En 2017, le trafic du port de Trois-Rivières a diminué d’environ 180 000 tonnes métriques pour se situer à 2,6 millions de tonnes métriques (MTM) de marchandises. Ceci porte ses bénéfices à 1,1 M $.

Alors que le trafic de vrac liquide est demeuré stable à 0,3 million de tonnes, le trafic de vrac solide a diminué de 100 000 tonnes métriques pour se situer à 2,2 millions de tonnes et celui des marchandises générales est passé de 174 000 à 73 000 tonnes. « Une combinaison de facteurs a temporairement affecté le trafic de plusieurs industries desservies par le port.
Nous sommes confiants que la situation va se redresser dès 2018 » a affirmé Gaétan Boivin, président-directeur général de l’APTR. « Le terminal et le prolongement du quai 10, nos plus récentes infrastructures sont maintenant pleinement opérationnelles et devraient commencer à livrer leur potentiel à compter de 2018 », a ajouté M. Boivin.

En 2017, le Port a complété la réalisation de son plan de modernisation Cap sur 2020, soit avec trois années d’avance sur l’échéancier. L’ensemble des travaux aura nécessité des
investissements de 131,6 millions de dollars dont 49 millions financés par l’APTR, 22,2 millions par le gouvernement du Canada, 8,2 millions par le gouvernement du Québec et 52,2 millions par le secteur privé. En 2018, le Port rendra public son prochain plan de développement.

Nouveau terminal de 12 000 mètres carrés et deux contrats majeurs
En 2017, les travaux de prolongation du quai 10 ont permis d’augmenter la superficie d’entreposage extérieur de ce terminal à 12 000 m2, un investissement de 14,8 M $. L’APTR a conclu une entente avec Logistec Arrimage inc. pour la location et l’exploitation de son terminal de marchandises générales, qui inclut le prolongement du quai 10. Ce terminal comprend trois hangars totalisant 17 943 m2 et 36 000 m2 d’espace d’entreposage extérieur.
Doté de trois postes à quais, de même que d’excellentes connexions routières et ferroviaires, ce terminal constitue une plateforme intermodale de première qualité. Logistec y maintient un parc d’équipements de manutention répondant efficacement aux besoins des expéditeurs. « Grâce à ces investissements, le Port de Trois-Rivières devient la destination par excellence du transport de marchandises générales » a affirmé M. Boivin.

Plus tôt dans l’année, l’APTR et le Groupe Somavrac avait signé une entente à long terme visant l’exploitation du terminal 13. Ce terminal, d’une superficie de 23 000 m2, de même que le quai 13, ont été aménagé en 2016. Avec cette entente, Somavrac élargissait son offre de services. En plus de ses deux postes d’accostage, le terminal 13 procure une aire d’entreposage extérieur capable de recevoir une large variété de produits. Il est très bien
desservi par rail et par route et compte un réseau de pipelines le reliant à des réservoirs situés plus au nord. Il facilite aussi l’accès à deux hangars de vrac solide situés à proximité. Il s’agit donc d’une plateforme d’entreposage multimodale d’une grande polyvalence.

« Nous sommes fiers de pouvoir compter sur des partenaires tels que Logistec et Somavrac pour assurer aux clients du Port des services de manutention répondant aux plus hauts standards de qualité » a déclaré M. Boivin.

Convention collective de 9 ans pour les débardeurs
En février dernier, une nouvelle convention collective a été signée entre l’Association des employeurs maritimes et le Syndicat de la section locale 1375 du SCFP, qui représente les 103 débardeurs de Trois-Rivières et de Bécancour. « Nous sommes heureux de l’entrée en vigueur de cette nouvelle convention d’une durée de 9 ans. Celle-ci permettra d’assurer une stabilité à long terme. L’entente inclut une plus grande flexibilité des horaires de travail, ce qui permettra de mieux répondre aux attentes de la clientèle et de faire face plus efficacement à une augmentation du tonnage » indique M. Boivin. « Cette entente a également permis la création de nouveaux emplois de qualité, ce qui est une excellente nouvelle pour la région ».

Prix hommage Coup de coeur – Fierté régionale lors du Gala Radisson
Le Port de Trois-Rivières s’est mérité en 2017 le Radisson Prix hommage Coup de coeur – Fierté régionale pour son formidable apport au rayonnement de Trois-Rivières et à la vitalité régionale. Ce Radisson est décerné par la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières à une entreprise qui se distingue par sa contribution particulière au développement économique de la Ville que ce soit par sa création d’emplois, ses performances d’affaires, ses réalisations, son projet de relève ou par son apport au développement d’un créneau d’avenir.

Implication dans la communauté
En plus d’agir comme levier de développement économique, le Port croit à l’importance de s’impliquer dans sa communauté en supportant les organismes et fondations dans les domaines de la culture, de la santé, de l’éducation, du sport et des services communautaires.
Cette volonté n’a pas fait défaut en 2017 comme en témoignent les nombreuses implications de l’APTR et de son personnel dans différentes causes telles que le Grand Défi Pierre-Lavoie, le Défi Kayak Desgagnés, DansEncore, la Fondation RSTR. En 2017, nous avons aussi accueillis les Grands voiliers dans le cadre des fêtes du 150e de la Confédération canadienne de même qu’une exposition itinérante de photographies artistiques d’infrastructures maritimes aménagée sous forme de galerie d’art à l’intérieur d’un conteneur.

-30-

SOURCE:
Virginie Deschambeault
Directrice des communications
Administration portuaire de Trois-Rivières
Bureau: 819 378-2887, poste 207
Cellulaire: 819 244-8888

BACK